• Piazza della Maddalena 53 - 00186, Roma
  • Tel. +39.06 899 28 151-2-3-4
  • info@salutesviluppo.org
In Nouvelles

Pakistan : « Les familles ont trouvé la sécurité ».

« Le projet a généré un impact émotionnel et psychologique dans la vie des familles bénéficiaires, ainsi qu’un impact financier et nutritionnel. Les familles ont trouvées en sécurité lorsqu’elles ont reçu les animaux ». Ce sont les mots du père Mushtaq, coordinateur local du microprojet pour la promotion de l’inclusion sociale et économique des familles dans le district d’Okara, au Pakistan.

famille-maand-masih

Le micro-projet, financé par Caritas Italiana, visait à améliorer les conditions sociales et économiques de trois familles vivant dans le district d’Okara, au Pakistan, à travers des actions de subsistance alimentaire et de génération de revenus.
Les familles bénéficiaires, identifiées par le partenaire local, se trouvaient dans une situation d’extrême pauvreté en raison de discriminations dues à des appartenances et croyances religieuses différentes. Ils ont été marginalisés et abandonnés par le gouvernement local et se sont retrouvés sans accès à une alimentation et à des revenus suffisants.

Pour leur permettre de se nourrir, ont été achetés des animaux (vaches, chèvres et buffles) afin que, grâce au lait produit, ils puissent satisfaire leurs besoins nutritionnels et économiques. Dans le même temps, des stocks d’aliments pour animaux ont été achetés. Un vétérinaire local a leur a enseigné comment prendre soin des animaux, comment les nourrir, comment les protéger des infections les plus courantes, en leur transmettant des connaissances essentielles sur l’élevage en matière de nutrition, de règles d’hygiène, de maladies.

Les familles bénéficiaires ont pu utiliser le lait pour leurs propres besoins et, avec l’aide des travailleurs de la Famille laïque camillienne, elles ont pu vendre une partie du lait sur le marché local, assurant ainsi un produit sain et abordable pour les autres membres des communautés des trois villages.

achat-animaux2

Ensuite, des cours de formation sur les produits laitiers ont été organisés afin d’élargir les connaissances et les compétences des familles. Les sessions de formation ont été suivies par les familles bénéficiant des animaux achetés, mais aussi par d’autres membres des trois villages concernés. Ce type de formation a été très appréciée car elle leur a permis de diversifier leur alimentationtout en proposant des produits qui ne sont pas toujours disponibles sur le marché local,augmentant ainsi leurs possibilités de vente, remontant leur moralet les encourageant à rêver d’une vie meilleure.

Enfin, des activités d’éducation nutritionnelle ont été organisées pour stimuler un changement positif des habitudes alimentaires, réduire la malnutrition dont ils souffrent et accroître leur vulnérabilité. Des posters et des bannières explicatives ont été conçues et produites pour soutenir une information correcte et adéquate lors des réunions, montrant clairement et simplement certaines bonnes pratiques alimentaires.

sessions de formation

« En général, tout le monde espère des jours meilleurs et a exprimé son intention d’aider les autres. « Ce don a renouvelé leur détermination à aller de l’avant », conclut le père Mushtaq.